Overdriven Reloaded – Le Shoot’em’up passé inaperçu

Présentation de Overdriven Reloaded

Dans la catégorie des jeux sympas qui devraient être mis en avant, je vous présente Overdriven Reloaded. Il a été entièrement développé par Thomas Casamento. C’est important à savoir, car ce monsieur a travaillé sur le projet ZombiU, et son jeu Overdriven a reçu le prix du 3eme meilleur jeu indé xbox sur le Live Indie Game Summer 2012 (Neogaf).

C’est exactement pour cette raison que j’ai décidé de tester Overdriven dans sa version Reloaded.
Ce jeu se présente tout d’abord comme un Shoot’em’up, ce qui reste une catégorie de niche dans l’univers du jeu vidéo, mais qui possède un très bon public malgré tout. On notera dans cette catégorie, des petites perles comme Touhou par exemple, Dodonpachi ou encore R-Type pour ne citer qu’eux.
Un Shoot’em’up, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est tout simplement l’art d’avoir un petit vaisseau ou personnage, et de tirer littéralement sur des hordes d’adversaires jusqu’à la fin du niveau. Tout ça en récoltant le plus de points et de bonus possible.

Dans Overdriven Reloaded, l’objectif est le même, cependant plusieurs points en font un jeu qui se doit d’être mis en avant car il va satisfaire la communauté des shoot’em’up pro, ainsi que tous ceux qui débutent ou veulent débuter dans ce genre de jeu vidéo.

1 – Un tour sur le gameplay et la prise en main

Le plus important dans un Shoot’em’up, c’est le gameplay et la prise en main, ici, tout va plutôt bien pour le titre. C’est rapide, nerveux, assez fluide, et nous retrouvons avec plaisir les différents modes de tir (Raffale, Laser, Bombe), une hitbox très correcte, et en plus de cela, nous avons une jolie histoire narrée par une IA tout au long de l’aventure.
En somme, c’est un jeu a la fois tolérant pour les débutants, et plutôt impardonnable pour les pros de cette catégorie.
overdriven reloaded - img2

L’objectif du jeu ne s’arrête pas à tirer sur tout ce qui bouge, effectivement, il vous faudra aussi acquérir des petites clefs, qui sont dissimulées dans tous les niveaux, de façon à pouvoir débloquer les suivants. Il existe donc une part d’exploration ou il vous faudra découvrir des petits secrets pour pouvoir avancer.
Ce système n’est pas pénalisant car il ne faut pas forcément avoir toutes les clefs pour pouvoir progresser dans l’aventure, il est juste demandé un petit quota. Les puristes auront l’occasion de toutes les récupérer… si ils y parviennent.
Notez également qu’en appuyant sur la barre « Espace » de votre clavier, cela change la couleur de votre vaisseau, ainsi que de vos tirs, ce qui sera indispensable pour passer certains bonus ou certaines parties des niveaux.

overdriven reloaded - img3
Toujours dans le gameplay, et ce que je trouve très important dans ce genre de jeu, c’est qu’il existe un Leaderboard (Un tableau des meilleurs joueurs) directement en jeu via steam. Donc en fait, le jeu n’est pas uniquement en score locaux comme certains hits arcade, mais va comparer vos score à ceux de vos amis, et a ceux de vos potentiels rivaux, ainsi, ce jeu devient très compétitif, et les places pour être le meilleur sont souvent très disputées.

2 – Un aspect famillial

Pour ceux dont l’objectif n’est pas d’être le meilleur dresseur… non désolé je me trompe de jeu, mais vous avez compris la référence.
Ici, vous pourrez jouer avec vos amis et ce jusqu’a 4 joueurs sur le même écran. Oui oui, sur le même écran ! Basculez le tout sur votre joli téléviseur tout pimpé 4K, et éclatez-vous avez vos amis sans avoir à regarder un petit carré dans un coin.
overdriven reloaded - img4
De plus, vous pourrez rejoindre la partie à n’importe quel moment. Branchez une manette via le Steam Link, et jouez !

3 – Contenu et mode de jeu

Il faut en parler, car cette catégorie est essentielle.
Nous retrouvons dans Overdriven Reloaded, tous les modes de jeux classiques des hits arcades, à savoir Histoire, Arcade, Maniac, Mini-jeux. On vous remet la petite image de présentation car je sens que vous allez scroller jusqu’en haut pour vérifier bande de coquinous !
overdriven reloaded - img1
Le mode histoire contient 7 niveaux, jouables dans 4 modes de difficulté (Facile, Normal, Difficile, Cauchemar)
Les difficultés sont bien dosées, et effectivement le mode Cauchemar est Cauchemardesque, les pros vont devoir optimiser leur gameplay car il faut le signaler, ca tape fort.

4 – Graphismes

Je pense qu’il n’y a pas besoin davantage de captures pour vous montrer les graphismes. Ils sont plutôt agréables, modernes, un peu plus gros que ce qu’on voit d’habitude dans les titres du genre, mais on s’y fait très facilement et cela ne gêne pas le gameplay.

5 – Et le négatif alors ?

Ce serait bien de mettre des points négatifs à ce jeu tout de même, mais les shoot’em’up ne sont pas sujet à ce genre de choses. Effectivement, ce jeu match parfaitement avec sa catégorie, il est joli, facile à jouer et difficile à maîtriser, bref c’est tout ce qu’on attendait de lui au final, non ?

6 – Pour conclure, des clefs gratuites pour vous!

Pour cette touche finale, je vous annonce qu’il y’aura 6 clefs exclusives à gagner, qui ont été gracieusement envoyées par Thomas, tout ça pour vous très chers lecteurs ! Le concours sera annoncé sur le twitter GeekActu!
Pour ceux n’ayant pas la chance d’en gagner une, sachez tout de même que ce jeu est disponible pour l’énorme somme de … 5,99 euros. Une fortune quoi!.
Qu’une chose à dire, foncez les yeux fermés! Enfin gardez en un entre ouvert pour cliquer sur ce lien et découvrir la page steam du jeu !

Un énorme merci à Santos d’avoir grandement participé à l’écriture de cet article!

Partagez si vous aimez :
3

Bijoo

Je clair Luc, ne-pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *