Acheter un nouveau PC : Le guide ultime

Salut la geekosphère argentée, aujourd’hui on va s’attaquer à un sujet super long sur les PC, super complexe, mais qui vaut la peine d’être abordé une bonne fois pour toute.

Combien de fois vous êtes vous demandé, ou avez eu quelqu’un qui vous demande : J’achète quoi comme PC ? Je monte ça comment ? Je prends quelles pièces je sais pas faire ?

Bref, alors à part si votre ami s’est déjà vu obtenir la réponse sacrée « Désolé je peux pas t’aider » ou « Regarde sur google mec », linkez lui cet article on va faire ça bien.

On va partir du principe que je m’adresse à une personne qui ne connait rien à rien a l’informatique, comme ça tout le monde va y trouver son compte facilement. Excusez-moi donc de la simplicité de mes comparaisons et des phrases tout au long de cet article.

1 – L’achat d’un PC : Comment

Premier chapitre premières tatanes. Non, vous n’irez pas acheter votre PC au supermarché du coin. Oui vous irez chercher des pièces une par une à la fin de cet article, même si vous ne calez rien à l’informatique.

1.A – Pourquoi ? (Faut s’expliquer parfois).

La réponse est simple. Outre le fait que dans la majorité des supermarché, on vend des lunettes à des aveugles, sachez que vous n’y connaissez rien. Non, vous n’y connaissez rien, et c’est pas une honte de le dire. Moi aussi, j’ai déjà succombé au « je vais acheter un PC portable au super du coin pour mettre un linux dessus et je vais… oh non je vais pas recommencer ».
Bon, pour les PC portables on repassera, j’y connais rien en montage et démontage, mais pour les fixes bienvenue à bord.

La première raison pour laquelle je n’achète jamais un PC « GAMERLOL » dans une grande surface, c’est pour les même raisons que vous n’achetez pas une voiture de luxe dans une épicerie. Enfin ça parle tout seul.

Généralement de ce que j’ai connu, les seules informations divulguées sur les étiquettes d’achat sont : Espace de stockage, windows dernier cri, super PC.
Si vous avez la marque de la puce graphique et du processeur, c’est jackpot vous êtes millionaires, mais ça reste une information inutile sans le modèle exact de ces éléments, bref, vous avancez à l’aveuglette et vous faites confiance au grand méchant loup pour vous aider à traverser la plaine sain et sauf. Pour le coup de gueule supplémentaire, rendez-vous en 2.I).

1.B – Alors je fais quoi moi ? Déjà c’est quoi un PC exactement ?

Et bien jeune padawan tu es là pour ça on va commencer par savoir ce qui se cache derrière ce gros bloc qu’on appelle une TOUR.
Dans cette tour (c’est à dire juste le gros bloc noir ou tu appuies sur le bouton POWER), on va trouver plusieurs éléments.

1) Une carte mère
2) Une alimentation
3) la RAM
4) Le Processeur
5) La Carte Graphique (Ou les cartes)
6) Les disques durs
7) Les autres cartes (Ethernet, son…)
8) Le ventirad, ou tout système de refroidissement (Watercooling par exemple)

2 – Ce que l’on doit savoir

Maintenant que vous savez ce qu’il y a dans votre tour, on va s’attarder vite fait sur chaque « Carte » ou « Composant », juste pour que vous sachiez ce que c’est que ce joyeux bordel.

2.A) La carte mère

Tout comme les vaisseaux mère, y a le mot maman à l’intérieur, c’est déjà un bon indice. Cette carte c’est le « Corps » de votre ordinateur. C’est elle qui va dicter ce qu’elle accepte comme matériel, qui va communiquer entre les différents éléments. En gros c’est la bonne grosse dalle en béton qui va permettre de construire dessus. On va voir comment choisir sa carte plus tard.

2.B) L’alimentation

C’est ce qui balance le courant dans toute vos cartes. c’est plus ou moins un petit générateur qui va convertir l’électricité de la prise vers une électricité plus « Stable » pour votre PC. Ca évite que le matériel soit soumis à des variations électriques, de tension, ou tout autre petits détails qui risqueraient de foutre le feu à votre matériel. Elle se charge aussi d’alimenter correctement les différentes parties du PC (Ports USB indirectement).

2.C) la RAM

La RAM, on l’appelle aussi la Mémoire Vive. (Pourquoi vive ? Et bien parce qu’il existe une mémoire morte, mais on va pas aborder ça ici, c’est juste un peu de culture G gratuite). La Ram est représentée généralement sous la forme de petites barrettes que vous achetez, avec la forme d’un peigne en général. L’utilité de ces barrettes ? C’est l’espace que va utiliser votre ordinateur pour travailler. C’est comme un chef cuistot, il a besoin d’un grand plan de travail, et bien la ram, c’est un peu le plan de travail de votre PC. Il va s’en servir pour effectuer plein de tâches. Plus y’a de ram, plus il s’étale et fout son bordel, et plus il est heureux. Comme un petit poisson dans un très grand aquarium en somme.

2.D) Le Processeur

Si la Carte mère est le corps du PC, le Processeur est le cerveau. (Certains disent le cœur, mais en fait non, c’est le cerveau). C’est lui qui est chargé de tout là dedans. Il permet à toutes les cartes de se comprendre entre elles, et il transforme le binaire (0101-1100) en quelque chose de compréhensible pour tout le monde. Il exécute les tâches qui lui sont demandées, et ce par tout ce que vous allez faire. Installer quelque chose ? C’est lui qui dicte sa loi sur quoi faire. Lancer un jeu ? Je vous explique même pas le travail que ça lui demande. Bref, c’est la pièce maîtresse de votre machine, qui assure la cohésion et le traitement de toutes les tâches, là ou les cartes les exécutent.

2.E) La carte graphique

Son nom l’indique, c’est grâce à elle que vous allez pouvoir jouer ou faire tout ce qui nécessite de charger des composants graphiques. Elle n’intervient que rarement dans les films, sauf sur VLC ou vous pouvez vous servir de la puissance de votre carte (Sortie GPU) pour avoir une meilleure image.
Elle possède aussi très souvent son propre petit processeur (Avec le même principe que le processeur juste au dessus, mais celui-ci est cantonné à travailler en majorité avec la carte), on l’appelle d’ailleurs le GPU. (Graphic Processing Unit). En vrai cette carte possède quasiment tout le PC à elle seule. Elle a besoin d’énormément de choses pour fonctionner, et embarque sa propre ram, sa puce graphique, son processeur… bref une véritable petite usine. Tout est inclus forcément, vous n’avez rien à toucher.

2.F) Les disques durs

Le Disque Dur, c’est l’entrepôt. Là ou tout va être stocké. Vous avez installé un logiciel ? Quand vous cliquez dessus il se lance ? C’est parce qu’il est stocké là dedans.
Ici on a deux variantes, le disque classique dit « Sata, Sata II, SataX » bref le SATA. C’est le système de branchement, généralement c’est une nappe, genre un truc plat comme une tablette de chocolat en plus fin et plus long. Ces disques durs offrent de nos jours un espace de stockage assez vaste (1 TO, 2 TO…) mais sont plus longs à la réaction que l’autre modèle principal.
Le second modèle principal, alias « L’autre », c’est le SSD. Il est nettement plus petit que le Sata, il tient dans le creux de la main. Il possède très peu d’espace, ou alors c’est cher, mais généralement on avoisine entre 250go et 500go. Les plus puissants sont seulement en 125 ou 250 go. Oui mais puissant… comment ça ?

Et bien dans votre entrepot, vous avez toujours une petite grue pour attraper les cartons, vous voyez l’image ? Et bien l’une est agencée par un être humain comme vous, et l’autre l’est par des machines high tech. La différence parle d’elle même.

Le SSD est plus cher, possède moins d’espace de stockage, mais est beaucoup plus rapide, ainsi vous pourrez démarrer windows quasi instantanément sans temps d’attente, mais aussi la majorité de vos jeux. Passionnant ? Sachez également que pour copier quelque chose sur votre PC, depuis internet ou depuis une clef USB, le disque dur est aussi responsable de la vitesse à laquelle cela va se produire, ainsi avec un SSD, vous mettrez quatre à cinq fois moins de temps à copier un fichier (de SSD à SSD) que via Sata. Si vous copiez de Sata à SSD, la vitesse de copie sera limitée par le plus lent c’est à dire le Sata. Pareil pour une clef USB.

Pour comprendre ça, imaginez que vous courrez le relais avec Usain Bolt, si il fait pas l’effort de vous attendre, vous allez vous le garder longtemps le relais dans la main. Et bien c’est pareil ici.
Donc l’idéal, c’est d’avoir que du SSD, et un bon vieux disque externe de 2TO pour le stockage « Qu’on utilise pas souvent » (Photos, films, logiciels style Ccleaner, itune, bref le superflu, votre vie privée en quelque sorte).

2.G) Les autres cartes

Parce que dans la vie y’a pas que les jeux vidéos, même si c’est un peu ma spécialité et qu’ici on va surtout monter un PC jeu pour l’exemple, sachez qu’il existe aussi d’autres cartes supplémentaires, utiles dans certains cas.

Elles se branchent directement sur la carte mère, on nommera la carte son, qui permettra par exemple d’avoir derrière votre tour des sorties son pour certaines d’entre elles, permettant de brancher une guitare électrique, une table de mixage, bref tout ce qui pourrait vous permettre de travailler le son (également un meilleur rendu logiciel, films pour le surround… une carte pour ceux qui veulent travailler avec le son ou les passionnés de musique).

Sachant que de nos jours les cartes mères intègrent leur propre carte son « Basique », quelqu’un de non spécialisé n’a pas l’utilité d’acheter une carte son. Mais à une époque c’était nécessaire, souvenez-vous en ! Non mais oh.

Pour les cartes ethernet même schéma, ça permet entre autre d’avoir une carte supplémentaire qui se branche sur la carte mère, qui possède différentes sorties réseaux (Coxiales, RJ-45) répondant à toute les normes imaginables selon la carte. Nous on s’en tamponne aussi la majorité du temps, parce qu’en fait la norme de nos jours c’est le RJ-45 (Le petit cable qui finit avec un connecteur carré que vous clipsez depuis votre box), et ça tombe bien c’est intégré dans les cartes mères également, donc pas besoin non plus de se bouffer le cerveau avec ça.
Comme dirait mon chat « Si vous en avez l’utilité un jour, c’est que vous savez ce que vous faites et que donc vous savez déjà ce que c’est ».

2.H) Le Ventirad

C’est un outil indispensable. Nous dans le milieu du gaming, quand on reçoit le processeur, la première chose que nous faisons, c’est de prendre tout petit ventilateur fournit avec, d’en faire une boule et de se faire un méga baseball pour tester l’aérodynamique de l’objet.

Le processeur, c’est un carré de la taille de la paume de votre main, qui vient se fixer sur la carte mère. Et il travaille comme on l’a vu plus haut. Donc il chauffe. Donc il nécessite deux choses : 1) De la pâte thermique (Qui dissipe la chaleur) à sa surface (Coté plat), et de 2) Un gros gros ventilateur qui absorbe la chaleur renvoyée par la pâte thermique, pour la dégager très très loin du processeur pour que ce petit Roi ne chauffe pas. Et bien ce ventilateur, il s’appelle VENTIRAD.

On va voir quoi prendre aussi.

2.I) La tour, le système d’exploitation

En bonus maintenant qu’on a toutes les cartes, nous verrons aussi quoi prendre comme tour (Parce que jusqu’a présent on a vu que les cartes, mais le gros boitier ou les monter n’est pas fournit avec, il faudra l’acquérir aussi, et oui !)

Pareil pour votre « WINDOWS ». Faudra le payer. Fini le temps ou vous avez une vieille version moisie que vous ne pouvez pas réinstaller parce qu’elle est OEM. Seul le supermarché ou la boutique dans laquelle vous l’avez acheté pouvait vous le reformater, pour la modique somme de 90 euros le reformatage (Et je parle pas de la récupération de donnée). Bref vous allez payer VOTRE WINDOWS. Il est A VOUS, et vous reformaterez 40 fois par jour gratuitement si ca vous amuse. (Coup de gueule terminé).

3) Parlons TARIF et investissement vis à vis de la technologie

Le tarif, le pognon, le blé, oui c’est le sujet ici. Sans critiquer, je sais que certaines personnes avec des salaires à 5 chiffres peuvent se permettre d’appeler Asus et de commander une tour toute faite à 6000 euros, mais même eux ne sont pas dispensé de payer la même chose 2000 euros avec un peu de réflexion (certains le font, comme dirait l’autre on ne met pas sa famille à l’abri du besoin sans être un minimum capitaliste (Source : Despo Rutti)).

Donc pour le prix, ca varie. On peut se faire une config à 1200 euros, fiable, comme une à 2200 euros, tout aussi fiable, et même un petit truc à 600 euros la tour pour ceux qui veulent faire du linux ou du traitement de texte. Le tout c’est de savoir s’y prendre.

La durée du matériel quand on monte soi même la tour, c’est minimum 4 ans quand on sait ce que l’on fait, ca veut dire 4 ans sans changer de pièce la majorité du temps, 4 ans sans avoir besoin de payer un reformatage 90 euros et une récupération de données 120 euros minimum, bref c’est de l’investissement pour de la tranquilité. Sachez encore que quand je dis 4 ans, c’est pour un ordinateur « Gamer ». C’est à dire le vieux PC qu’on connait, qu’on laisse tourner 24/24 7/7, qui lance de gros jeux qui demandent beaucoup de performance… Si il arrive jusqu’à l’âge de la retraite, mettez un linux dessus et vous repartez pour 4 ans de plus.

L’autre avantage, vous avez choisi le matériel, vous savez ce que vous avez dedans, à terme vous choisirez vous même vos pièces, et donc vous connaitrez votre engin. Simple comme bonjour.
Dernier avantage niveau investissement, dans 4 ans vous prendrez une tour à 2200 euros. Si si même si vous ne gagnez pas grand chose.

Mettez 50 euros par mois sur un petit compte, dans 4 ans vous aurez 2200 euros. Un « Abonnement » en quelque sorte, qui vous permettra de réinvestir dans du TRES gros matériel gaming. (Ça s’adresse surtout aux passionnés). Et 4 ans c’est le minimum, certaines configs (Les fameuses à 2200 euros) tiennent 5 à 6 ans de service « ACTIF » (C’est à dire avec le dernier jeu du moment en Ultra/High sur la fin).

Par exemple ma tour date de 2012, elle a exactement 4 ans, et je fais tourner Watchdog 2 en Ultra et Rust en Fantastic sans un pet de lag, Farcry Primal et toute la clique. Seule ma carte graphique m’empêche l’accès à un Oculus Rift, mais le reste du matos est large au dessus. Donc grosso modo je suis encore très bon pour 2 ou 3 ans, même si elle fatigue la pauvre. Je l’ai payée 1600 euros je crois, ce qui représente 30 euros par mois à l’heure actuelle. (Votre abonnement canal sat, c’est pas si cher vu comme ça). Et comme je compte changer de matos cet été, au final elle m’aura couté même moins cher que ça, comparé au plaisir qu’elle m’aura donné, c’est tout bon. (Et qu’elle continuera de me donner vu qu’elle va finir sous Linux à développer et à faire des jeux sur RPG Maker ou Unreal).

Bref, il ne faut pas penser dépense immédiate, il faut penser sur le long terme. Chose que très peu de gens font de nos jours. Tout ce que vous achetez en high tech est soumis à cette règle clef : Ne payez ni trop cher, ni trop peu cher. Cherchez un terrain ou l’investissement vaut le plaisir apporté.

4) L’aventure pokémon débute !

On va se faire une config la plus performante possible pour le moins cher possible. Il faut tenter de faire des économies intelligentes au max, pour avoir un matos CORRECT à un prix intermédiaire. Voyons le processus ensemble, ce qu’on doit faire, ce qu’on doit noter, comment rendre le tout compatible. Normalement si vous suivez tout ça en même temps que moi et que vous êtes attentifs, vous pourrez vous en servir comme base d’appuis pour faire votre PROPRE config.

!NOTE! : Ici, il s’agit de grapiller a bloc sur le budget tout en ayant un matériel performant. L’objectif n’étant pas « Forcément » d’avoir la config la plus opti.

4.1) On se lance

4.1.A) Le Processeur : Le début de tout

Bon pour débuter, on va chercher le processeur. Pour un processeur on va « Tenter » un I5. (C’est une bonne gamme de processeur, performant et accessible). Les I3 sont trop légers pour ce qu’on veut faire de notre bête de course.

Je vais vous expliquer ensuite comment prendre les autres cartes pour qu’elles soient « COMPATIBLES » et oui, tout n’accepte pas tout, j’explique dans la foulée AUCUN PROBLÈME COPAIN.
Bon on disait, I5.

I3 vous prenez que pour des PC faisant tourner des petits jeux très light, ça convient parfaitement à un enfant, un premier PC, ou a un très bon PC de bureau pour le boulot. Ou en gaming ça marche aussi mais faudra pas trop en demander. Mais ça fonctionne.

Alors allons voir : www.materiel.net (Je connais le site parfaitement parce que j’achètes tout ici, mais vous pouvez faire pareil sur LDLC ou ailleurs, c’est à titre d’exemple).

– Partie « Composants PC » tout en haut, la liste à gauche on va voir « Processeurs ».

Vous remarquerez en haut des choix, notamment « Processeur Socket… » avec plusieurs sockets disponibles. Ca c’est la compatibilité les copains. Notez bien le socket que vous prendrez, car la carte mère devra l’accepter, c’est marqué dans les caractéristiques de la carte, aucune panique.

Donc nous le socket on s’en tamponne, on a pas choisi la carte mère, alors on va juste prendre un I5 correct, on improvisera pour le socket.

Dans marques, onglet « Gamme » on va donc prendre « Intel Core I5 »
Ensuite on va trier par prix, le plus cher en haut. (C’est fou mais l’argent ça fait tout).
Je vois le processeur suivant qui m’intéresse :

Intel Core I5 6400 – 206 euros.
2,70ghz de fréquence (C’est correct)
4 cœurs (Quadcore donc)
Architecture « Skylake »
Intel Turbo Boost avec une fréquence maxi de 3,30 ghz par coeur en cas de besoin
4 thread.

Parfait tout ça. Bon on est pas dans le toute option, mais pour le prix on a un BON processeur.

Ce qu’on note sur cette page :

On note la Fréquence mémoire maximum : Ici c’est marqué « 2133 MHz – PC17066 »
On note le socket : Ici c’est marqué « Processeur Socket 1151 – Processeur Gamer »

4.1.B) La Carte Graphouille

Bon, maintenant qu’on a trouvé le processeur, on va chercher notre carte graphique, on va partir sur de la fin de série pour un PC fiable (Je tournes avec une 870 GTX, et je tournes à fond sur les jeux, alors pleurez pas vous aurez mieux que moi). Bref on va tenter une GEFORCE GTX 1060 STRIX OC – 6 GO.

En fait, quand on a le choix, on prend toujours une carte Turbo, ou overclocké d’usine. C’est facile c’est marqué sur la carte : OC (OverClocké) 6 GO.

Ca veut dire que la carte possède une puissance décuplée, elle à été configurée pour être utilisée a bloc et elle va cracher du rendement. Par contre elle va durer moins longtemps. Mais bon sachant que la mienne est aussi OC et qu’elle a 4 ans, et qu’elle fatigue pas, je me dis que c’est bon.

Concernant le 6GO, vous avez généralement le choix entre 2 et 4 GO sur les gammes courantes (Et 6 pour certaines éditions, comme ici), préférez là ou y a le plus gros chiffre, ça coule de source. Plus de mémoire, plus de puissance, plus de plaisir. Pour la petite anecdote, en parlant de ça avec Emmanuel, il m’a fait remarquer (avec justesse) que le nombre de GO (2-4-6 à l’heure actuelle) sur les GDDR, étaient aussi à prendre en compte selon le jeu, qui bouffe plus ou moins au démarrage, et que donc il fallait aussi prévoir cela, car certains jeux peuvent vite bouffer en HD. (Skyrim en 2011 qui avait du mal en HD sur les 2G).

Bref je vois une :

GEFORCE GTX 1060 STRIX OC – 6 GO à 369,90 euros, on est bon. (C’est un luxe, on pourra alléger ça à la fin pour un plus petit budget).

Ce qu’on note sur cette page :

INTERFACE : Ici PCI-EXPRESS 16X
Fréquence : 1620 MHz (1645 MHz OC mod)
et les connecteurs d’alimentation : ici 1×8 broches

4.1.C) La Carte MAMAN

Voilà, maintenant le reste niveau compatibilité, on va dire que l’alimentation se greffe par dessus. A ce moment de votre configuration, il vous faut une carte mère, et ce qu’on a noté va nous servir MAINTENANT !

Je clique sur la gauche sur « Cartes mères » et là, je vois en dessous dans le défilant plein de « Sockets ». (1151 ? 1150 ? AM1 ? WTF ?) Et bien c’est le socket de votre processeur les copains, on retourne en haut chercher ce qu’on avait noté.

« On note le socket : Ici c’est marqué « Processeur Socket 1151 – Processeur Gamer » »

Donc on clique sur « Socket 1151 » dans notre cas. C’est facile pas vrai ? Et oui c’est facile.

Donc maintenant je classes par prix. On va tenter d’acheter le meilleur rapport qualité prix, on a vu ce qu’on a acheté, donc on se doute de la gamme de prix, même si vous y connaissez rien.

Y’a des packs édition etc, ca fait encore moins cher sur le compte final, ou vous pouvez acheter carte mère + processeur en pack. Parfois ca vaut le coup parfois pas, faut prendre une calculatrice. Dans notre cas on va dire qu’on s’en tamponne, on est pas dans le supermarché et on veut tout faire tout seul. (On est tétus hein, mais je pourrais économiser 50 à 100 euros là si je voulais).

Les cartes mère, je vise ASUS par pure habitude personnelle, mais après tout dépend de la gamme. Normalement il semblerait que peu importe le modèle choisi, cela ne change en rien les capacités globales du matériel branché dessus tant que c’est compatible (évidemment).

Maintenant pour vous, moi je veux une carte qui va durer dans le temps, parce qu’on a une config pas trop coûteuse, donc j’aimerais que vous ayez l’opportunité de la faire évoluer en rajoutant une autre carte graphique (Identique à la première) la première année. Donc on va opter pour du 2x PCi-express 16x.

(Souvenez vous, votre carte graphique est en PCI-express 16x, donc on veut deux branchements comme ça. Et deux cartes graphiques GEFORCE (Nvidia) branchées comme ça dans un PC, on appelle ça un SLI. Deux cartes ATI RADEON branchées comme ça, on appelle ça un CROSSFIRE. C’est la même chose mais la technologie et les performances sont différentes entre chaque concurrent. Certaines cartes mères Asus permettent l’utilisation des DEUX : SLI ou Crossfire, c’est comme le port-salut, c’est marqué dessus).

Bref je vois … je vois, une : (Rendez-vous partie 5.A pour une alternative à celle-ci, ROG étant une gamme parfois problématique chez ASUS)

ASUS ROG – Maximus VIII GENE. 228 euros
2x PCI express 16x (Parfait, notre carte graphique est compatible).
Sata 3.0 (Parfait pour les disques durs Sata ça)
Version directx supportée : 12 (DirectX 12, c’est parfait)
SLI ou CROSSFIRE supporté, donc si vous êtes têtus et que vous voulez des Radeons, c’est possible.
Ports USB partout, Une sortie HDMI, Un port RJ-45 (Interneeeet), 5 sorties Audio et une sortie optique (Pour le son en fibre optique [Je crois vu que c’est a coté d’audio?] les copains, je l’ai sur ma télé avec mon surround, et ca déchire).

Super, c’est du bon matos on prend ça.

Choses à noter ici : Micro-ATX (L’ATX est un format plus grand, qui dissipe davantage la chaleur, les composants sont moins slackés, mais ca c’est du détail).

Mémoire supportée DDR4
Nombre de connecteurs 4
Fréquences supportées 3600 / 3466 / 3400 / 3333 / 3300 / 3200 / 3000 / 2800 /2666 / 2400 / 2133 MHz

Ca les copains, c’est pour LA RAM ! gardez les fréquences sous le coude. Notez qu’on est en DDR4 ici (j’ai du DDR3 je suis encore en retard sur vous).

On note aussi :

Connecteur(s) pour ports USB 3.1 Gen1 (5 Gb/s) 1 (pour 2 ports supplémentaires)
Connecteur(s) pour ports USB 2.0 2 (pour 4 ports supplémentaires)
Connecteurs d’alimentation ATX 24 et 8 broches
Connecteurs Molex pour ventilateur 8

Ça c’est pour l’alimentation. On note juste le « ATX 24 et 8 Broches » c’est le plus important, mais gardons tout sous la main on sait jamais.

4.1.D) LA RAM

Bon on a noté les fréquences de la Ram, alors on s’y attaque.

Très facile, on a vu qu’il nous fallait de la DDR4. Les fréquences tout est plus ou moins supporté, on va prendre une fréquence à 2133 mhz. Pourquoi ? parce qu’on remonte en haut sur le processeur, et on reprend ce qu’on a noté :

« On note la Fréquence mémoire maximum : Ici c’est marqué « 2133 MHz – PC17066 »

Et oui, votre processeur vous LIMITE à ça au maximum. Donc si il nous reste du budget à la fin de notre config, on prendra un processeur un peu plus tolérant et une meilleure fréquence. Mais on va déjà voir ou ca peut nous mener.

Donc on clique sur « Barrettes mémoire » puis « Barrette mémoire PC » en haut on coche « Mémoire DDR4 » puis dans les menus défilant on coche « 2133 MHz – PC17066 »
La marque on part sur du Corsair. Certains aiment, d’autres n’aiment pas. Mais vous pouvez tout aussi bien partir sur du Ballistix ou G.Skill, très très bonnes marques aussi.
Aller on coche les 3 marques et on va voir.

Bon vous allez voir marquer à la fin des RAM une petite annotation : CAS (CAS 15 par exemple). C’est … ouf. Bref plus c’est bas plus c’est rapide. Généralement on prend du 15, le 13 est plus pour supporter de l’overclocking. Nous comme on a du matos déjà OC d’usine, on pourrait prendre du 13, mais ils vendent pas du 2x8go en CAS 13. Donc va prendre une ram spécialement conçue pour l’architecture SKYLAKE (celle de notre processeur !)

On va donc prendre des :

Ripjaws V Red DDR4 2×8 GO 2133MHz CAS 15
Elles sont spécialement optimisées pour des architectures Skylake, donc on va gagner un peu de puissance pour le même prix. Comment je le sais ? C’est marqué dessus, regardez :
« Mémoire G.Skill Ripjaws V : Taillé pour l’architecture Skylake »
129 euros.

Garantie à vie, comme d’habitude. Bref c’est pas mal. (En fait si elle grille, vous la retournez il vous la change gratuitement, pas mal non ?)
Les plus exigeants notent les timings, ici c’est 15-15-15-35. Ça permet de connaitre la performance de la ram. Mais je me rappelle plus exactement comment on s’y prend. Bref pas grave on s’en tamponne (Pas totalement mais bon, c’est pas dramatique).

Ici, rien à noter. on a déjà mis en application ce qu’on avait noté, on note que dalle c’est sans issue.

4.1.E) L’Alim.

L’alimentation. Bon ici on va pas se priver, c’est ce qui donne le jus à votre matériel. Donc on va tenter de prendre quelque chose de solide, parce que les alimentations ça à la sale tendance à griller quand on fait des économies là dessus, donc on met le paquet.

Onglet > Alimentation PC. Format … on avait marqué quoi ?

« Connecteurs d’alimentation ATX 24 et 8 broches »

Donc format ATX

Puissance ? Entre 700 et 800 watts ça suffit pour cette config, c’est même trop (600w suffisent les amis dans cette config précise) mais je préfère viser ça. L’habitude.

Connecteur PCI-Express dans « +de filtre » nous on est en 1×8 broches, mais on va mettre  6 et 8 broches (Vu que la carte mère est en 8 broches, et la carte graphique aussi. Il y’a plusieurs connectiques 6 et 8 broches par alimentation, donc peu importe ca ira)

(Par contre c’est bon à savoir, alors pensez à bien noter ce que j’ai noté tout au long de ce tuto, à chaque fois, parce que d’une carte à l’autre les broches changent et que si vous l’avez pas sur l’alim, ça fait mal au cul).

Alimentation PC Seasonic P-860 Modulaire – 860W. Au final ici on a davantage de puissance que ce que je visais, mais ca c’est parce que j’ai pris chez Seasonic en Platine 8 broches, du coup j’ai pas eu trop le choix c’était la seule de la gamme a puissance approximativement bonne. Mais si vous tapez dans une autre marque, vous aurez moins cher pour même performances. Je suis juste un vieux perfectionniste stupide. Cependant on va alléger ça à la fin pour vous montrer qu’on peut faire tout aussi bien et moins cher.

Seasonic c’est une marque extrêmement fiable d’alimentation.  Donc on est dans ce qu’on veut : Du gros matos solide. ~200 Euros (Et oui ca se paye).

4.1.F) Le Ventirad

Aller les copains, on se fait plaisir. Un bon ventirad, chez moi ça rime avec Noctua. Comptez 80 euros je le sais d’avance, on va aller voir.
Ici pas d’onglet, tapez dans votre recherche en haut « Ventirad » (Ventilateur-Radiateur).

Bon, on prend un truc fiable, que je prend TOUJOURS pour les configs ventilées, c’est le Noctua NH-D14. Pour le sport on se prend une petite pâte thermique à 6 euros Artic Cooling MX-2, 4g ca suffit. Voilà.

Il reste la tour, le disque dur, le montage et l’OS. Ah merde on va être cher oooouh.

Bon on va voir les disques durs déjà, on cherchera après ou grappiller de la thune.

4.1.G) Disques Durs

Bon c’est la crise, le SSD vous l’oubliez. on part sur un disque interne classique Sata, ça va très bien. Là vous avez le choix, mais pour une config low cost économisez. Vous pouvez partir sur du Seagate, l’entrée de gamme coûte 50 euros pour 500GO. Sinon un Barracuda 1TO va taper a 55 euros (2.5 inch ou 3.5 inch c’est la taille du disque en lui même, à la limite on prend du 3.5, on note cette valeur car il faudra que la tour soit adaptée, mais à la limite ça change pas le prix tant que ça.)

Là vous êtes libres tant que vous restez connectique Sata III. Sachant que notre carte mère prend du Sata Express et que la norme est compatible avec le Sata 3.0, on DEVRAIT être bon. Au pire on appelle l’assistance materiel.net (Ou du site en question)  et on se renseigne un petit peu ils trouveront un équivalent sans souci.

4.1.H) La tour

Bon un tour on se ment pas, ça va de 26 euros pour l’entrée de gamme à 3000 euros pour les rack serveurs. Nous on va plafonner à 120 euros parce que le reste c’est pas utile. Même pour ma config de malade j’en suis a 120 ou 160 euros. Pas la peine d’investir des milliards là dedans.

La SEULE condition, c’est que ce soit une GRANDE tour. Déjà de une pour permettre au flux d’air de circuler, de deux parce qu’un NOCTUA ça bouffe de l’espace… de trois parce que c’est rangé, ça chauffe moins, et ça vous grillera pas le processeur. (j’ai déjà grillé un processeur en tentant de le foutre dans une tour compacte, je vous dit pas la merde, heureusement que c’est remboursé). (PS : Depuis je fais monter mon matos, comme ça pas de bêtise).

On part sur une Phanteks Enthoo Pro Fenêtre – Blanc.

ON PREND EN COMPTE (Important là) :

Alimentation : Format : ATX (Parfait on est en ATX)
Format Carte Mère : MICRO-ATX (Parfait on a ça aussi)
Ports arrière carte mère : 8. Je crois qu’on est OK, à vérifier au téléphone
2 ventilateurs fournis
Filtre à poussière
DIMENSION : 235x550x535. Notre NOCTUA fait 140x158x160. Donc il rentre en profondeur.
Elle est même penséee pour le watercooling, et y a 10 extensions de ventilateur possible.
Disque dur 3.5 inch supporté ! parfait (Rappelez vous on avait le choix entre 2.5 et 3.5, on avait pris le 3.5)

Bref c’est une bonne tourette. 120 euros.

Paf on monte à 1500 euros.

Il manque le windows, 124 euros un windows 10 x64 Home. ce qui est suffisant pour notre low config.

Donc 1500 euros. On se fait un luxe ? Montage + installation système + 79 euros.

Lecteur CD-DVD-R, 20 ou 30 euros. Voir moins. Bref je le compte pas, surtout que vous allez le récupérer de la vieille tour (Quand les gens le donnent pas).

Vous recevrez le PC monté, emballé, plus qu’a déballer, a brancher, et a lancer. Rien est a faire.

Demandez aussi une partition windows. Si vous avez un disque dur de 1 tera, réservez 250 GO pour windows et les logiciels antivirus blabla, et le reste pour les jeux et vidéos, c’est suffisant. Tout ca vous pourrez le demander dans des « Directives » lors de votre commande.

5) Vous êtes vivants ? Ou grappiller de la thune ?

PARFAIT.

Bon, si vous avez compris quoi noter, et ce qui doit correspondre d’une pièce à l’autre, ca veut dire que vous êtes désormais apte à faire votre PROPRE PC. Et comme y’a pas que Materiel.net dans la vie, vous pouvez commander ailleurs.

Ici l’avantage, c’est que vous montez pas le PC, ni l’OS. Bon à la limite pour formater c’est pas dur, mais je pars du principe que vous ne saviez rien faire à la base et que vous voulez pas vous prendre la tête. Ici prenez note que telle quelle, la config coûte entre 1600 et 1700.

 

5.A) Sur la carte mère

On peut gratter 50 euros ici en prenant une carte mère d’une autre marque ou plus légère. J’ai pas une bonne expérience personnellement des autres marques car j’ai des marques qui m’ont plus souvent lâcher que d’autres (Gigabytes, deux qui ont grillées coup sur coup lors d’une config que j’avais faite en 2012).

Maintenant, la gamme ROG. j’ai eu de nombreux retours négatifs sur les modèles ROG de chez Asus, bon là pour l’exemple j’ai pris une ROG parce que ca fit bien avec la config, mais un collègue informaticien a eu pas mal de soucis sur une grosse config avec du ROG (Carte mère changée deux fois, puis la troisième n’a pas dépassé les deux ans…). Quant au grand chef de GeekActu, Emmanuel, sa carte mère qui a grillé était aussi une gamme ROG. Donc on va voir ici une petite alternative qu’on m’a fortement conseillée :

Carte mère Asus TUF – SABERTOOTH Z170 MARK 1

Elle est parfaitement compatible avec le reste de la configuration, pour la même fourchette de prix. La gamme Sabertooth m’a été conseillée pour ma config perso, donc je vous la propose aussi.

Donc au final c’est surtout une question de gamme, de chance, de malfaçons et de séries. Restez-donc bien au courant des retours et de l’actualité. A vous de choisir et de vous renseigner au mieux.

5.B) Sur la carte graphique

Ici on peut partir sur du non OC. C’est de l’extrême ce que j’ai pris, car je suis souvent dans l’extrême dans mes choix (Surtout sur l’Alim et la CG, car j’ai tendance à vouloir jouer toujours à fond, très moddé sans réfléchir à ce que j’ai sous le capot). Ici vous tombez donc sur une version Classique, 4GO GDDR, vous économiserez 70 euros aisément. Si vous tombez d’une gamme en 1050 (Ce qui reste une très bonne carte, et compatible avec la config) vous économiserez 100 à 120 euros.

5.C) Sur l’Alim

Ici encore, on peut partir sur une 600w en Or+. On économisera entre 100 et 140 euros. Même histoire que pour la CG, on peut sans trop de souci descendre de gamme sans rien perdre en performance, et ca acceptera sans trop broncher un SLI je pense.

5.D) Le Ventirad et pâte thermique / Water

Le Noctua est effectivement un Must-Have. Mais moi j’ai un I7 assez violent donc il me le faut, pâte thermique comprise forcément. Cependant pour un processeur tel que celui présenté ici, c’est un luxe. Celui fournit avec le processeur suffit normalement. Après si vous souhaitez prendre quelque chose de sympa sans trop investir, le NH-D9L suffit largement et vous fait économiser 20 à 30 euros de ventirad. Si vous êtes en low budget, faites le sauter, vous économiserez 80 euros et ca changera pas grand chose, c’est un luxe.

J’ai promis plus haut qu’on causerait watercooling. Système de refroidissement à « Eau », il refroidit très efficacement le processeur pour un bon gain de place. Par exemple si vous allez faire les fifous avec un Socket 2011-3 de chez Intel (Genre LA grosse config avec un I7 15 mo de cache), sachez que ce genre de combo chauffe beaucoup de une, et que de deux le Socket 2011-3 est plus gros, donc plus proche des rams. Et le problème est que le Ventirad Noctua est trop gros et va bloquer l’accès aux rams, il vous faudra des low profile, ce qui coute excessivement cher. Dans ce cas très précis pour du gros matos, vous pouvez prendre une pompe watercooling simple, genre le H100i qui a jamais eu de retour de fuite, et qui tourne super bien. Y’a juste à visser et a lancer la sauce. Ca tourne dans les 110 euros, donc 40 euros de plus qu’un Noctua, mais plus petit et plus efficace, à vous de voir.

5.E) En tout combien d’économies

50 + 100 + 100 + 80 = 330 euros
1600-330 = 1270 euros. (Donc etre 1300 et 1400 euros si on garde notre fourchette de 100 euros de marge de manoeuvre).

Cependant ce n’est pas fini. Vous pouvez encore tirer 120 euros de windows (Conservez celui que vous avez, si c’est un 7 ou un 8 ca reste d’actualité, pas besoin de plus, par contre il le faut en x64 sur cette config).

Si vous savez formater un PC, contentez vous du montage vous économiserez encore 30 euros.
Si vous, un pote ou un membre de votre famille peut le monter sans tout exploser, vous économiserez 50 euros en plus.

Donc vous pouvez en poussant le bouchon, économiser encore :
120+30+50 = 190 euros.
1270-190 = 1080 euros. Et le tout sans soldes hein, j’ai pris que du matos à prix boutique pour cet exemple, et quand j’ai fait mes calculs au dessus j’ai pris les fourchettes les plus hautes pour être sûr de ce que j’avance.

Personnellement je commande que sur Materiel.net, c’est les tarifs officiels, après c’est un choix personnel car je n’ai jamais eu de retard, de souci, ils ont toujours été fiables. Mais sachez que sur LDLC, ou sur tout autre site vous en aurez parfois pour moins cher avec la même qualité de service.

6) Conclusion

N’achetez jamais d’occasion. Ca c’est un conseil. C’est comme si je vous disais de pas jouer à la roulette russe avec une arme chargée. C’est la même puissance en terme de conseil.

Donc, au niveau de la formule nous avons payé en épurant 1080 euros (Sans chercher les promotions ou rabais), pour une fourchette identique, est-on gagnants ?

Le prix d’un PC a peu près équivalent sur la FNAC s’élève à hauteur de 1300 euros : Acer Prédator G1 : http://www.fnac.com/PC-Acer-Predator-G1-710/a9713026/w-4?omnsearchpos=1

Donc sur le papier, notre PC donne nettement plus en terme de puissance brute, le seul atout qu’a le PC ci-dessus c’est un I7 de modèle inconnu (le I5 chez nous est sans doute mieux d’ailleurs) et un SSD de 120GO pour booter windows plus vite, ce qui change rien au final. (Note : Vous ne connaissez pas le modèle de l’alim, de la ram, de la carte mère… La seule chose que vous savez c’est qu’il y’a une carte son qui coute 50 euros en plus dans leur budget, vu le prix d’un I7 gamme intermédiaire (300 à 400 euros), ils ont économisé à mort sur tout le reste du matos les amis. D’ou l’idée que l’I7 ici présent est un entrée de gamme, c’est vendeur sur papier on se serait presque fait avoir, pas vrai ?)

Donc pour 120 euros de moins, on a un PC nettement plus fiable et puissant, et on connait toutes les pièces une par une.

Après c’est sans doute un choix à faire, mais désormais vous êtes libre de faire le votre, et de créer votre propre configuration. N’hésitez pas à vous servir de cet article pour suivre le même raisonnement, et de vous aider des notes ici tout au long du choix de votre matériel. Si vous avez des questions n’hésitez pas non plus à commenter, ou d’appeler l’assistance clientèle du site sur lequel vous commandez, ils sont là aussi pour ça.

Si vous vous posez la question du timming de la ram, ou encore Emmanuel qui m’a parlé d’un certain… « Pascal » (En électronique évidemment), et bien je vais aimablement vous renvoyer au début de l’article : « GOOGLE IT ». Car je vais vous sortir une petite phrase qu’avait prononcé Steve Jobs à la fin de son discours à l’université de  Stanford en 2005 : « Stay hungry, stay foolish ».

Partagez si vous aimez :
5

SantosgodX

Soubrette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *